BIENVENUE SUR LE SITE OFFICIEL DE LA VILLE DE SAINT-PRIEST.

Saint-Priest encore plus sport !

Et de 4 ! La Ville de Saint-Priest a reçu le 4e laurier du label Ville active et sportive, lors d’une cérémonie à Limoges le 25 août dernier. Une vraie reconnaissance pour toutes celles et tous ceux qui font vivre le sport à Saint-Priest.

Créé en 2017 par l’Association Nationale des élus au sport (ANDES) et l’Union Sport et Cycle (USC), le label national « Ville active et sportive » vise à récompenser et valoriser les villes qui portent des politiques sportives municipales ambitieuses et la promotion des activités physiques sur leur territoire.
La Ville de Saint-Priest avait décroché 3 lauriers sur 4 dès sa première candidature en 2019.

► Ma ville mon terrain de sport

En cherchant à favoriser la pratique sportive pour tous, à faciliter l’accès aux équipements et à développer des projets d’événementiel sportif qui font rayonner la commune, Saint-Priest a fait sien un slogan qu’elle promeut auprès de ses habitants : « Ma ville, mon terrain de sport ». Avec un habitant sur quatre licencié dans un club sportif, 400 associations dont 100 clubs, le dossier de candidature san-priot n’est certainement pas passé inaperçu…
Cette politique s’appuie également sur la volonté de soutenir et d’entretenir un précieux tissu associatif local, en apportant un accompagnement financier, matériel, logistique ou encore administratif.

► 4 lauriers

En 2022, Saint-Priest intègre, avec seulement deux autres communes de la région Auvergne-Rhône-Alpes (Ecully et Roanne) le club très fermé des villes labellisées quatre lauriers, la plus haute distinction nationale.
À ce jour, 24 communes en France se positionnent à ce niveau. De quoi rendre extrêmement fiers tous les sportifs san-priots, bénévoles et dirigeants de clubs !

 « Un honneur, une immense satisfaction »

« Cette labellisation est une immense satisfaction pour celles et ceux qui font vivre le sport à Saint-Priest. C’est une forme de reconnaissance, au niveau national, pour tout le travail accompli dans notre ville en matière de dynamique sportive ! »

Laurent Scheiwe, adjoint au maire délégué aux sports (à gauche sur la photo), en compagnie de Philippe Treynard, directeur du service municipal des sports.

 

► DES PROJETS STRUCTURANTS QUI ONT COMPTÉ

Outre un important tissu sportif composé de nombreux clubs et licenciés, les projets récemment achevés ou en cours à Saint-Priest ont pesé dans la décision du jury :

– Extension du centre nautique Pierre Mendès-France :

création de 2 bassins supplémentaires pour remplacer à terme la piscine Caneton. Un bassin pour l’apprentissage et la pratique de la natation (25m x 5 lignes d’eau) et un bassin d’animation de 125 m² pour le développement d’activités de loisirs et de santé. Ouverture prévue en 2024.

– Projet de halle des sports à Revaison :

des études sont actuellement en cours pour finaliser un équipement estimé à 15 M€, qui comprendra entre autres une halle de basket de 1 450 m² et 1 200 places de gradins, une salle polyvalente de 800 m² et une salle de gymnastique de 1 200 m². Ouverture envisagée pour 2025.

– Création d’une piste de pumptrack :

équipement original installé au parc Mandela, cette piste alterne séries de bosses et virages relevés, permettant de réaliser des sauts. Le principe est simple : « pomper » entre les bosses pour générer et entretenir la vitesse sans pédaler, ni pousser ! La piste a été achevée en juillet dernier.

– Installation d’une patinoire :

le permis de construire du bâtiment a été accepté (près du complexe sportif Mendès-France), les études techniques sont en cours, notamment sur la synergie envisagée pour la consommation d’énergie avec le centre nautique. À noter : la construction de la patinoire repose sur une initiative privée et ne représentera aucun coût pour la ville. Ouverture envisagée pour 2023.

À LIRE AUSSI

Toutes les actualités